Blogue

Campagne « Artisans d’aujourd’hui, partenaires d’avenir »

Voici l’une de nos chroniques « Artisans d’aujourd’hui, partenaires d’avenir ». Cette série de portraits présente des entrepreneurs qui se démarquent par leur apport à la communauté, tant au niveau des valeurs que pour leur créativité. Contribuez à faire connaître le savoir-faire des artisans d’ici.

Yannick Côté, un esprit innovateur

Yannick Côté

Par Geneviève Kiliko pour Basta Communication

Animateur radio, producteur de vidéo, organisateur d’événements artistiques, attaché politique, promoteur d’événements de tout genre, voilà ce qui dresse une partie du portrait de cet homme « multifonctionnel », qui possède de grandes aptitudes dans le monde des communications. Yannick Côté a pu expérimenter toutes ces professions, qui ont fait de lui le meilleur candidat pour son poste actuel : directeur de la promotion et de la programmation du Centre communautaire de loisir Sherbrooke, anciennement appelé le Centre Sainte-Jeanne-d’Arc.

Les communications : un large éventail de possibilités

Centre communcautaire de loisir sherbrooke - programmation automne 2014Originaire du Canton de Newport, plus précisément de la paroisse St-Mathias-de-Bonneterre, Yannick Côté est venu faire ses études universitaires à Sherbrooke en communication. N’ayant pas d’intérêts particuliers pour cette discipline au début de ses études, il se découvrira, au fil du temps, une passion pour tout ce qui touche le domaine des communications. Dès la fin de ses études, il sera amené à travailler dans le milieu artistique, principalement en production vidéo et en organisation d’événements de court métrage. Il fut l’un des fondateurs de Kino Sherbrooke, mouvement de cinéastes indépendants de la région.

En 2005, il travaillera pour le petit théâtre de Sherbrooke et aura comme mandat de faire la promotion d’événements et de pièces de théâtre pour le volet jeunesse. Suite à cela, il sera chargé de projets pour Zone Art, en arts visuels, afin de promouvoir le travail des artistes dans la région de Sherbrooke.

Finalement, tout juste avant d’entrer en poste au Centre communautaire de loisir Sherbrooke, il s’occupera des communications du député Étienne-Alexis Boucher de la circonscription de Johnson, député qui avait été élu sous la bannière du parti québécois. « J’ai toujours été très intéressé par l’actualité. Lorsque je faisais de la production vidéo, le message passait parfois avant le contenu. Mes connaissances m’ont conduit à travailler pour un député ayant besoin d’une personne pour gérer ses communications», mentionne Yannick Côté. La défaite des élections de 2012 le mènera au centre communautaire de loisir Sherbrooke afin de relever un grand défi : être la première personne engagée pour un poste de taille!

La création d’un nouveau poste : directeur de la promotion et de la programmation

Ce poste, nouvellement créé, a vu le jour en avril 2013 et avait comme objectif de faire connaître davantage le centre communautaire de loisir Sherbrooke situé dans l’arrondissement du Mont Bellevue. Cette initiative fut grandement positive. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : une augmentation de 69% des inscriptions pour le volet jeunesse de l’automne 2013 à l’automne 2014 et de 30% pour ce qui est du volet adulte de la même année.

En établissant ce poste, le centre communautaire souhaitait se démarquer du lot en matière de loisirs.  Une multitude de personnes ignorent toujours la grande variété d’activités qu’offre ce centre, Yannick Côté doit donc trouver des façons pour augmenter la visibilité de ce dernier, ce qu’il réussit parfaitement depuis son entrée en poste. « Il y a énormément de compétition en terme de loisirs. Nous avons à concurrencer des entreprises privées qui ont les « reins solides », si l’on pense à tous les maxi clubs de ce monde. Nous offrons davantage une complémentarité, mais il faut quand même savoir se démarquer quand on parle de sports organisés, que ce soit le hockey mineur, le baseball mineur, le soccer mineur, etc. Les gens doivent connaître l’alternative que propose le centre communautaire. », affirme Monsieur Côté.

Un coup de pouce de Basta communication

Afin d’améliorer les outils promotionnels du centre, Yannick Côté a fait appel à Basta communication, ce qui a été, selon lui, un excellent investissement. Basta communication a conçu la première brochure du centre des loisirs à l’automne 2013, ainsi que celles qui ont suivi. « Je voulais que cet investissement majeur rapporte le plus possible. En créant des outils clairs, les gens veulent les conserver. L’organisation de l’information et l’attrait visuel de cette brochure sont vraiment bien. On a beaucoup de « feedback » par rapport à ça. J’ai bien aimé travailler avec eux, ils ont pu bien cerner les besoins. La brochure se démarque bien de nos concurrents qui ont le même type d’offre à Sherbrooke. », dit Yannick Côté.

Un service à la clientèle hors pair!

Centre communcautaire de loisir sherbrooke - programmation hiver 2014Pour le centre communautaire de loisir Sherbrooke, la priorité est le service à la clientèle. « Depuis que je suis en place, nous sommes extrêmement à l’écoute de notre clientèle. S’il y a des ajustements à faire, on peut les effectuer en cours de session ». Les locaux et les installations sont bien entretenus et le corps professoral est très qualifié. La majorité des professeurs ont des valeurs communautaires très ancrés en eux-mêmes, ce qui renforcit la philosophie et la mission du centre communautaire. « On a vraiment une super belle équipe de professeurs, qui a un effet direct sur la qualité des cours offerts. »

La variété de cours est incroyable, autant pour les jeunes que pour les adultes. Les activités physiques représentent une partie importante des cours donnés au centre. Il y a aussi les cours de cuisine, les cours d’arts visuels, les cours de langues, les cours de techno (informatique) et les cours de croissance personnelle. Le centre a le souci de former de petits groupes, afin de ne pas « compacter » les locaux. Ainsi, les gens ont amplement d’espace pour effectuer les mouvements demandés et peuvent y pratiquer l’activité en toute aisance.

Les nouveautés abondent dans les activités. Le piyo (un mélange de pilates et de yoga) a commencé récemment, ainsi que le bubble football (soccer extrême dans une bulle géante transparente). Cette dernière activité est une première à Sherbrooke, c’est un sport qui a été inventé par des norvégiens et qui a été importé au Québec par un groupe de québécois. « On essaie quand même d’être innovateur dans nos activités, principalement pour les activités physiques qui est l’un de nos plus gros volets. »

Des projets pour l’avenir

Même si le centre communautaire de loisir Sherbrooke a fêté son 50e anniversaire à l’automne 2013, il n’en reste pas moins qu’il veut maintenir le « cap » sur l’avenir, et demeurer à l’affût de la technologie. Yannick Côté a plusieurs projets en tête. Il veut, en autres, améliorer ses outils de communication à l’interne. « Je suis satisfait de mes outils de communication à l’externe, mais il me manque mes outils à l’interne. Je dois m’assurer qu’ils s’harmoniseront bien avec ceux de l’externe. » D’ici les 5 prochaines années, des investissements majeurs  seront entamés au niveau des installations, afin de rendre le centre le plus agréable possible. Le but est d’en faire un milieu de vie où les gens issus de toutes les générations pourront se côtoyer. « L’aspect intergénérationnel fait partie de la mission d’une centre communautaire. » Le centre offre des activités gratuites pour les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées à plusieurs moments pendant l’année. Le babyfoot et le ping pong sont gratuits en permanence. À certains moments, des animateurs s’occupent des enfants dans la salle publique permettant ainsi un échange entre les parents, ce qui permet parfois de briser l’isolement.

Une équipe du tonnerre

Vincent Héraud, coordonnateur au volet adulte, et Rachel Quirion, coordonnatrice au volet jeunesse, forment avec Yannick Côté une équipe solide qui dirige le centre communautaire de loisir Sherbrooke avec succès. « Ces deux personnes ont mis la clientèle au cœur de leurs priorités, il est donc évident qu’il y a des répercussions positives sur les services qui sont offerts. », affirme Yannick Côté.

Tout laisse entendre que le centre communautaire de loisir Sherbrooke est sur une pente ascendante. Avec l’excellence de ses services, la qualité de ses professeurs, l’innovation au niveau des activités et les communications qui vont bon train, il s’assure d’un avenir prometteur qui passera sans aucun doute à travers les âges!

 

Si vous avez aimé cette chronique, vous pouvez lire également : Marco Labrie, artisan du monde

Vous avez des commentaires
ou des suggestions?

Maintenant, à vous la parole!

*

Retour aux nouvelles >
DESIGN GRAPHIQUE

Vous voulez des pistes
créatives durables qui
assurent l’efficacité
de votre message ?

Bénéficiez de notre savoir
faire en design graphique.
Nous concevons des outils
de communication qui se
démarquent et qui traduisent
fidèlement l’essence de votre
entreprise.