fbpx

Blogue

La Halte des Pèlerins, le saint lieu des épicuriens

 halte-des-pelerins

Par Julie Monette Théorêt, collaboratrice

La Halte des Pèlerins, ce nom vous dit-il quelque chose? Détrompez-vous, ce n’est pas un lieu de prière; le seul culte qu’on y voue est celui de la vigne! À la fois urbain et champêtre, ce vignoble offre un éventail de vins reconnus et accessibles pour tous les palais, qu’ils soient aguerris ou néophytes. Quel miracle! Ce lieu de saveurs n’est qu’à 5 minutes du centre-ville de Sherbrooke, tout près du Sanctuaire de Beauvoir. C’est d’ailleurs cette proximité avec le lieu saint qui a influencé les propriétaires du vignoble à lui donner le nom qu’on lui connait. L’un d’entre eux, Geneviève Chabot, nous a fait l’immense honneur de nous partager son histoire, sa passion du vin et son amour du terroir.

Un vignoble familial

Dès 1998, Geneviève et son époux Marco Corbin, ainsi que ses parents Jacques et France, s’activent à défricher la terre familiale et à la préparer dans le but d’y tenir des activités de viticulture. Après dix ans de travail acharné, d’erreurs, de lecture et de recherches, on comptait près de 20 000 vignes dès l’ouverture du vignoble au public en 2008. Aujourd’hui, 30 000 vignes occupent près de 40 % des 45 hectares de superficie, et le meilleur reste à venir puisque d’autres zones pourraient être développées.

Le vignoble est avant tout une entreprise familiale. Marco est directeur général et maître de chai, c’est-à-dire qu’il supervise entièrement toutes les opérations qui conduisent à l’élaboration du vin, sans l’apport d’un œnologue externe. Les produits de l’entreprise sont donc uniques.

« Dès le début, on voulait que nos vins soient les nôtres, qu’ils aient notre couleur!  » Geneviève s’occupe de la gestion et de la vente. Le couple peut aussi compter sur du personnel dévoué qui comprend, entre autres, une représentante auprès des distributeurs, de 4 à 6 employés à la boutique pour assurer un service à l’année et, bien sûr, l’équipe affectée aux champs et aux vendanges.

« C’est une équipe extraordinaire, des superhéros! Avec eux, Superman, Batman et Wonder Woman peuvent aller se rhabiller! », déclare Geneviève en riant. Avec les réceptions, on ne compte pas moins d’une vingtaine d’employés durant la saison estivale. Malheureusement, la pénurie de main-d’œuvre qui se fait sentir un peu partout au Québec a également des répercussions ici au vignoble, qui a dû réaménager sa plage horaire. Par bonheur, l’avenir de l’entreprise est assuré puisque Naomi et Raphaëlle, les deux filles du couple, songent fortement à prendre la relève et endosser les dignes fonctions de vigneron. 

L’appel d’un changement de carrière

Bien entendu, on ne se lance pas dans une telle aventure du jour au lendemain. Geneviève, secrétaire de formation, et Marco, chargé de projet dans le domaine de la construction; comment en sont-ils venus à un tel choix de carrière?

Comme le mentionne Geneviève, la création de ce vignoble est un heureux concours de circonstances : « Un projet du genre, une folie furieuse comme ça, n’arrive clairement pas pour une seule raison. C’est un ensemble de facteurs qui ont influencé notre décision ».

Les qualités d’entrepreneur de Marco, l’appel de la terre ancrée depuis sa jeunesse et ses amitiés avec des gens du milieu lui ont permis d’envisager une telle avenue. Pour sa part, Geneviève est issue d’une famille où les vins de qualité ont toujours eu une place à table, bien avant l’engouement québécois qu’on connait aujourd’hui pour ce produit. Ajouter à ce mélange une terre qui ne demandait pas mieux que d’être exploitée à juste titre et, comme elle le dit si bien, « un rang de folie, un rang de passion et une super dose de naïveté ».

Une riche carte des vins

Mais le jeu en valait la chandelle! La Halte des Pèlerins figure parmi les premiers vignobles québécois à obtenir une indication géographique protégée (IGP) et une certification québécoise pour ses vins.

En plus d’offrir des visites du site, des dégustations commentées et la tenue de réceptions, la Halte des Pèlerins propose une gamme impressionnante de vins dont la nomenclature est tirée du lexique théologique : Le Pèlerin (vin blanc), La Petite Chapelle (vin rosé), Le Sanctuaire (vin rouge), Le Miraculé (apéritif), Le Confessionnal (vin fortifié de type Porto), L’Archange (vin de glace), Le Prestige (vin rouge haut de gamme) et, non le moindre, Le Graal (vin de glace rouge). Bien sûr, les vins sont disponibles sur place, mais ils sont aussi accessibles dans tout le réseau de la SAQ et dans plusieurs épiceries.

Le grand prix de la meilleure clientèle

La Halte des Pèlerins figure en tête de liste des attractions touristiques au Québec et parmi les meilleurs vignobles au Canada. Mais malgré les innombrables prix remportés par leur vignoble, il n’y a qu’une seule récompense qui réconforte véritablement Geneviève année après année : la satisfaction et le bonheur de sa clientèle. La qualité de leurs vins occupe une place fondamentale au sein de l’entreprise, tout comme la famille, la persévérance et l’entraide très présente parmi les vignerons du Québec.

Un vignoble à la conscience environnementale

À toutes ses nobles valeurs s’ajoute la protection de l’environnement. « On a eu vraiment, dès le début, une conscience environnementale. Nous avons multiplié les efforts afin de réduire notre impact sur l’environnement. »

En effet, en plus de contribuer quotidiennement à la gestion des rebuts, la Halte des Pèlerins possède un magnifique aménagement paysager conçu et créé à partir des matières premières disponibles sur le site. Par exemple, la pierre et le bois utilisés pour la réalisation des sentiers ou la construction des infrastructures proviennent du roc et des arbres coupés sur place.

Dans la même veine, la brique servant à l’aménagement de la terrasse a été récupérée lors des travaux de démolition de la clinique externe de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke. Finalement, la plupart des meubles qui occupent les bâtiments ont été achetés usagés et rénovés.

Toujours dans ce même esprit d’écoresponsabilité, la Halte des pèlerins offre un havre de paix à de nombreuses abeilles. Non pas que les vignes ont besoin d’être pollinisées, car elles sont hermaphrodites, mais dans le but de protéger ces apidés, bien malmenés ces dernières décennies. Bref, cette conscience environnementale a valu au vignoble sherbrookois l’obtention de l’accréditation On s’engage en développement durable.

Alors, si vous recherchez le sentiment d’être en vacances, le bon vin, la bonne compagnie et des hôtes chaleureux, la Halte des Pèlerins est une destination à ne pas manquer. Votre pèlerinage sur la Route des Vins commence ici, tout près de chez vous!

Vous avez des commentaires
ou des suggestions?

Maintenant, à vous la parole!

*

Retour aux nouvelles >
Une idée dans la tête

UN PROJET DE SITE WEB EN TÊTE?

Nous vous offrons GRATUITEMENT une heure de consultation pour faire le diagnostic de votre site Web actuel et analyser vos besoins en matière de site Web. Vous repartirez avec des recommandations personnalisées et une soumission gratuite.
close-link