Blogue

Basta communication devient la première agence certifiée Écotierra en Estrie

Ecotierra

Sherbrooke, le 26 avril 2013 – Basta communication, une agence spécialisée en design graphique, conception de sites internet et marketing est fière d’annoncer aujourd’hui l’obtention d’une certification de crédit de carbone pour compenser ses émissions de gaz à effet de serre et enfin réduire son empreinte écologique.

Après 15 ans d’existence et d’engagement soutenu pour le développement durable, Basta communication a décidé d’aller plus loin dans ses choix éco-responsables. Selon l’entreprise, il existe des solutions concrètes à portée de main pour contribuer à l’amélioration de l’environnement et au mieux-être de sa communauté. Le problème du réchauffement climatique est criant et nous devons faire chacun notre part.

Monsieur Patrice Côté, président de Basta communication précise que : «Dans une société ou la consommation est omniprésente nous avons le devoir d’agir et de nous montrer responsables de nos gestes. C’est exactement ce que Basta communication a fait. Notre société est maintenant suffisamment informée, il n’y aucune raison de rester les bras croisés devant les dégâts environnementaux que nous avons tous créés.»

La certification est remise par Écotierra, développeur de projets agro-forestiers de grande envergure, générant des crédits de carbone de première qualité, associant impacts environnementaux et socio-économiques. Concrètement, cette certification d’Écotierra est rendue possible grâce à un programme de reboisement de la région de Campo Verde, à l’est du Pérou, qui vise à démontrer que le reboisement est une option réelle et viable.

Monsieur Côté ajoute: «J’invite les entreprises sherbrookoise à emboîter le pas en s’informant auprès de Écotierra : (www.ecotierra.co). Ce programme est vraiment très accessible et en augmentant le nombre d’adhérants, nous pourrons faire une différence significative pour l’environnement.»

La communication responsable

Vous avez des commentaires
ou des suggestions?

Maintenant, à vous la parole!

*

Retour aux nouvelles >