Blogue

Blogue RSE sur la responsabilité sociale en entreprise

Voici une chronique abordant les multiples facettes de la responsabilité sociale en entreprise. À travers sa série de chroniques, Basta communication vise à sensibiliser, à conseiller, et à mieux informer sur l’importance de la RSE.Basta, votre référence en communication responsable.

Pour plus d’information sur nos services en marketing RSE vous pouvez consulter nos services à la page suivante : http://bastacommunication.ca/services/service-daccompagnement-en-rse/ 

L’écoconception, une révolution indispensable!

ecoconception

Les ressources naturelles sont sans conteste vitales à notre existence. Leur caractère épuisable aurait dû nous sensibiliser aux enjeux qui en découlent, pourtant ce sont plutôt des conflits politiques que ces richesses ont provoqués depuis déjà plusieurs décennies. D’un point de vue environnemental, la situation n’est guère plus réjouissante. La quête excessive du profit de certaines entreprises et industries témoigne justement de cette vision à court terme et de ce désengagement.

Mais, mieux vaut éviter de sombrer dans un pessimisme destructeur et réagir de manière proactive quant à l’illogisme de ces actions. L’approche de l’écoconception est d’ailleurs une avenue fort intéressante pour se responsabiliser socialement. Ce concept connaît un succès puisqu’il répond à la fois aux exigences entrepreneuriales, notamment celle de la rentabilité, ainsi qu’à la vision du développement durable. Bien que nous ne puissions aspirer à réformer l’ensemble du système économique mondial, nous pouvons certes agir localement.

Qu’est-ce que l’écoconception?

L’écoconception est une démarche qui tient compte des impacts environnementaux dans la conception d’un produit. Elle s’insère dans une vision qui tend vers une économie circulaire. En effet, toutes les étapes du cycle de vie d’un produit sont considérées : l’extraction des matières premières, la production, la distribution, l’utilisation et le recyclage. Il est ainsi nécessaire de se poser les questions suivantes :

  • Quels sont les impacts environnementaux générés à chacune des étapes du cycle?
  • Est-ce que le produit est recyclable et peut être réutilisé?
  • Pourrions-nous modifier la matière première du produit pour prolonger sa durée de vie?

Il ne fait plus aucun doute, l’approche de l’écoconception permet de réaliser des produits de consommation de manière responsable et génère des retombées positives pour les entreprises.   

Les bénéfices d’une démarche d’écoconception

La pratique de l’écoconception est de plus en plus répandue dans les entreprises canadiennes. Les précurseurs ont pu démontrer les avantages relatifs à cette démarche. L’Institut de Développement de Produits (IDP) énumère les six principaux : 

  1. Augmenter la rentabilité
    Une démarche d’écoconception conduit à optimiser les quantités de matières et d’énergie et donc à réduire des coûts de fabrication et de logistique.
  2. Accroître la capacité d’innover
    L’écoconception permet à l’entreprise de repenser les moyens d’offrir les bénéfices du produit.
  3. Augmenter la compétitivité
    L’écoconception permet de se différencier de la concurrence en portant un regard nouveau et une valeur ajoutée à ses produits.
  4. Développer de nouveaux marchés
    La démarche permet de développer de nouvelles occasions d’affaires dans des marchés en expansion.
  5. Améliorer l’image corporative
    L’écoconception permet de mobiliser les acteurs de l’entreprise et de susciter de nouvelles collaborations.
  6. Réduire les impacts environnementaux
    L’écoconception permet de réduire les impacts environnementaux des produits à la source, avant même qu’ils ne se produisent. 

very important plastic and trash pollution on beautiful lake

L’écoconception : une approche rentable et des retombées positives pour les entreprises

Malgré ce qu’en dit la croyance populaire, l’écoconception n’a aucune influence négative sur la rentabilité des entreprises. C’est ce que démontre une analyse économique réalisée en 2014 auprès de 119 entreprises en France, au Québec et dans l’Union européenne. Cette étude indique que « l’écoconception est une solution gagnant-gagnant, car elle engendre des gains environnementaux, bénéfiques pour tous, sans impact négatif sur la rentabilité. » En effet, l’application de l’approche de l’écoconception a permis « à près de 45 % des entreprises sondées d’augmenter leurs profits en termes absolus, alors que pour 51 % d’entre elles, l’impact a été neutre. » C’est ainsi 96 % des entreprises qui ont eu un effet positif ou neutre sur leur profit. L’écoconception permet ainsi de protéger l’environnement sans pour autant subir des contrecoups économiques.

Cette recherche, réalisée en collaboration avec le Pôle Éco-conception (France) et l’Institut de développement de produits (Québec), démontre également qu’une grande majorité des entreprises participantes ont pu bénéficier d’autres retombées positives, soit :

  • une amélioration de l’image ou de la notoriété
  • une augmentation de la motivation ou de la fierté des employés
  • une meilleure relation avec les clients
  • une plus grande capacité à développer de nouveaux produits
  • une plus grande facilité à recruter du personnel

L’écoconception présente d’importants bienfaits pour la société et pour les gestionnaires d’entreprises. Les résultats de cette étude sont concluants et laissent présager que l’approche de l’écoconception doit être envisagée par les entrepreneurs qui démarrent une entreprise.

L’écoconception dans les entreprises au Québec

Cascades : emballage recyclable et compostable

Au Québec, l’entreprise Cascade est un bon modèle d’écoconception en ce qui a trait aux emballages qu’elle utilise. À travers le monde, « deux tonnes de cartons polycouchés sont utilisées à la minute, assez pour emballer l’Empire State Building trois fois en une heure », peut-on lire sur le site internet de l’entreprise. Cascade a souhaité se responsabiliser en créant

un emballage plus vert pour l’environnement : Respak. Ce contenant est recyclable et compostable, en plus de contenir des fibres recyclées à 50 %. Son utilisation pourrait être bénéfique dans le domaine de la restauration afin de réduire l’impact de la consommation alimentaire sur les matières résiduelles.

Selon un sondage provenant du Baromètre de la consommation responsable, on indique qu’à prix égal, 72,9 % des Québécois choisiraient un produit avec un emballage éco-responsable. On peut ainsi dire que le type d’emballage utilisé pour un produit est une préoccupation pour une majorité de consommateurs.

Gaudreau Environnement : aménagement d’écocentres

En Estrie, plusieurs entreprises se démarquent dans le domaine, dont l’entreprise de Victoriaville Gaudreau Environnement. Celle-ci se spécialise dans la gestion des matières résiduelles partout au Québec. « Faire avancer le monde sans faire reculer la terre », telle est leur devise qui les stimule à élargir leur champ d’action et leur expertise en aménageant des écocentres. La préservation des ressources et la quête de solutions qui favorisent un développement durable font partie intégrante des valeurs qu’ils prônent. Cette entreprise conçoit notamment des dalles écologiques faites à 100 % de matières recyclées à partir de verre et de plastique.

Réuse Inc : revalorisation du bois

Finalement, l’entreprise sherbrookoise Réuse Inc est également une entreprise novatrice en la matière. Elle a pour mission : « la revalorisation du bois voué à l’enfouissement en créant une nouvelle matière première propre et saine tout en rehaussant sa valeur et son histoire ». Le café Umano du centre-ville de Sherbrooke a d’ailleurs fait appel à leurs services pour meubler, en partie, leur charmant café situé au cœur du centre-ville. Les magnifiques tables en bois recyclé donnent un cachet hors du commun à cet endroit tout en prônant des valeurs environnementales nécessaires pour le futur : soit la créativité, la récupération et le respect de l’environnement.

Les conséquences environnementales et sociales inhérentes à la surconsommation des ressources sont de plus en plus alarmantes. L’écoconception devient ainsi incontournable pour tous les entrepreneurs qui souhaitent assumer leur responsabilité sociale. Cette approche doit forcément intégrer les principes de l’économie circulaire. Ce concept économique permet de limiter le gaspillage des ressources. A contrario du modèle linéaire qui suppose d’extraire, de fabriquer, d’utiliser et de jeter un produit, l’économie circulaire est un système économique à circuit fermé. C’est-à-dire que les produits en fin de vie sont réutilisés comme matières premières pour la production d’un nouveau bien de consommation. Ce concept, qui prône l’utilisation rationnelle des matières premières, minimise la surexploitation des ressources. Les deux approches sont ainsi complémentaires l’une de l’autre. Une économie circulaire intègre forcément les principes de l’écoconception.

Références :

Blogue Cascades http://blogue.cascades.com/
Baromètre de la consommation responsable : Les Québécois et l’emballage écoresponsable : la demande est là!

 

 

Vous avez des commentaires
ou des suggestions?

Maintenant, à vous la parole!

*

Retour aux nouvelles >
MARKETING RSE

Responsabilité sociale
des entreprises

Vous souhaitez adopter
une politique RSE
en cohérence avec
vos valeurs et vos actions ?